800px-gottingen-beschneidungswerkzeuge-02Les Brit milah (hébreu : בְרִית מִילָה [bə’rīt mī’lā], litt. « alliance [par la] circoncision »), que les Juifs ashkénazes prononcent bris milah, ou simplement bris, selon la prononciation yiddish, est une cérémonie nécessaire mais non suffisante par laquelle un individu masculin est accueilli dans le judaïsme par une alliance contractée entre Dieu et les enfants d’Israël.

La brit milah consiste à séparer définitivement le prépuce du pénis, donc à découvrir perpétuellement le gland.

La brit milah se pratique généralement à huit jours chez un garçon né de parents juifs, sauf raison de santé, ou lors du processus de conversion au judaïsme. Elle est réalisée par un mohel (« circonciseur » ou « péritomiste »), en présence des proches et suivie par un festin de célébration (seoudat mitzva).

Le rituel fut pratiquement inchangé jusqu’à l’avènement du judaïsme réformé au XIXe siècle, où son caractère obligatoire fut remis en question.